Coming Out

Par Publié sur 0 Commentaire 1 min. de lecture 1 vues
https://www.youtube.com/watch?v=YjsMUup0UZY&lc=z22luxfxjtalgxmk3acdp43a43seqtd1h1ipijlzvvtw03c010c

Il y a cette chose que je voulais vous dire depuis des années maintenant. Pendant de longues années, c’était pour moi un véritable secret qui me coupait du monde. J’ai essayé tellement de fois de vous le dire, mais je n’ai jusqu’à récemment jamais trouvé le courage et les mots pour en parler. Regardez cette vidéo jusqu’à la fin, j’espère que vous comprendrez.

There is something I have wanted to tell you for a long time. It was my secret for years. I really tried to tell you about it, so many times, but I could never find the courage and the words to say it out loud. Watch until the end of the video, I hope you will understand.

Love, Maurice.

Strasbourg mon amour.

Par Publié sur 1 Commentaire 2 min. de lecture 0 vues

2 jours après, je commence à réaliser l’horreur de ce qu’il s’est passé mardi soir, dans les rues de ma ville, Strasbourg. Cette nuit-là, j’ai échappé de peu à la mort, d’autres n’ont malheureusement pas eu cette chance. Tant de violence dans cette ville qui m’a accueilli à bras ouvert, me déchire le cœur.

Vivre ce genre d’horreur est une expérience qui change une vie. J’ai des images de cette nuit qui resteront gravées dans ma mémoire : les impacts à quelques mètres de moi, le bruit froid et métallique de l’arme à feu, les cris, la course, moi ouvrant les portes de mon immeuble pour abriter les passants, le silence pesant… Puis finalement la bonté qui émane naturellement de nous.

Il y a des moments marquants dans une vie, celui-ci en est définitivement un. J’ai pris la décision de m’éloigner pendant un temps des réseaux sociaux. Je vais prendre le temps pour me retrouver avec ceux qui me sont proches.

Prenez soin de vous.

Maurice.


I start to realize the horror of what happens Tuesday, in the street of my city, Strasbourg. This night, I was close to death. So much violence and horror in this city I love, broke my heart.

Experienced this kind of horror is a life changing experience. Some memories of this night will stay in my mind forever: the impacts of bullets close to me, the cold and metallic sound of the gun, the screams, the run, me opening the doors of my building to make people safe, the silence… then the goodness and kindness of people I didn’t know.

This is for me a life changing moment. I’m going to take time for me, my family and my friends.

Take care of yourself.

Maurice.

Devenir un homme élégant

Par Publié sur 0 Commentaire 1 min. de lecture 1 vues

Aujourd’hui, j’ai répondu à une interview pour un magazine masculin. Le journaliste m’a demandé : « Si vous deviez donner un conseil pour devenir un homme élégant, lequel serait-il ? ». Voici ma réponse :

Selon moi l’élégance d’un homme va au-delà d’une chemise Ralph Lauren et de chaussures bien cirées. N’importe qui, avec un peu de budget, peut se travestir en homme élégant… Cependant, il ne trompera personne longtemps. 
La vraie élégance pour moi c’est quelqu’un qui traite les autres avec classe, respect et honnêteté. C’est une qualité qui vient du plus profond de nous. Les vêtements que l’on porte n’en sont qu’un reflet naturel.

Maurice Style.

Resolutions : Learn, Grow, Change.

Par Publié sur 4 Commentaires 4 min. de lecture 0 vues

2017 a été une année riche en rebondissement.

La professionnalisation de mon blog m’a propulsé dans un tourbillon auquel je m’étais peu préparé. Une vie à cent à l’heure où j’ai tant bien que mal jonglé entre mon activité d’influenceur, ma carrière professionnelle et ma vie personnelle. Comme tout le monde, je suis passé par des instants de pur bonheur, comme par des instants plus difficile ; mais ça… Vous ne l’avez pas vu.

Grace à vous et à mon blog, pour la première fois depuis des années, j’ai eu l’impression que mon avis comptait, que j’avais un impact, et peut-être que dans un sens ça m’a fait perdre prise avec le réel. Vous voir de plus en plus nombreux chaque jour à me lire m’a procuré énormément de joie, mais également beaucoup d’incertitude…

2017 was an amazing year. The success of my blog push me in a storm I wasn’t ready for. A very fast life, where I tried to make match my influencer’s activity, my professional career and my personal life. Like everyone, I went through moments of pure joy and moments of struggle… but that… you didn’t see it.

Thanks to you and my blog, for the first time in years, I had this feeling that my opinion worth it, that I have an impact. To see you more and more every day to read me, bring me so much joy, but also lot of uncertainty.

Tel une chrysalide me protégeant de l’extérieur, j’ai pris l’habitude de m’entourer de solitude. Car oui… Cette exposition me fait peur. Peur de me perdre, peur de perdre le contrôle, peur des gens qui me dévisagent, peur de ne pas être à la hauteur, peur de perdre tout ce que j’ai construit… 

Pour certaines personnes, les pirouettes sous les projecteurs relèvent de l’inné, pour moi, c’est très clairement un acquis qu’il est difficile de maîtriser. Les paillettes du milieu dans lequel j’évolue, peuvent vous faire rêver… Mais croyez-moi d’expérience, l’envers du décor et les acteurs en coulisses ne sont pas beaux à voir. En 2017, pour la première fois depuis, longtemps, je me suis senti faible, incapable d’être au meilleur de moi, alors que je me pensais invincible.

Like a chrysalis protecting me from the outside, I used to surrounding me with solitude. Because yes, this social exposure frightens me. Fear of losing me, fear of losing control, fear of people staring at me, fear of not being enough, at fear of losing all that I built …

For some people, being under the light is so easy. For me it’s really hard to understand how to be, when everybody stares at you. The glitters of this influencers’ world, can make you dream about it… but trust me, the actors in the backstage are really ugly. In 2017, for the first time since a while, I feel weaker ; Incapable to be at my best, while I thought I was invincible.

Mais, comme dans tous les moments où le ciel devint orageux, le bruit du tonnerre masque le plus important. On apprend, on grandit, on change. À l’aube de 2018, je regarde en arrière et je me rends compte que je suis heureux d’être passé par là… Et vous savez quoi ? Même si c’était difficile, je n’en rendrais pas une seule seconde !

But. As with any time the sky darkens, usually the sound of the thunder are hiding something more important. We learn, we grow, we change. Starting 2018, I look back and I can say I’m happy to went through all that and I wouldn’t take it back for a second !



En cette période de renouveau, il est maintenant temps pour moi de tirer les leçons de cette année et prendre quelques bonnes résolutions pour 2018…

Prendre le temps. Cette année je vais m’accorder du temps, (notamment pour le sport) et arrêter de me noyer constamment sous le travail.

Ne plus faire confiance trop facilement.

Accepter que parfois être suffi. Nous ne sommes pas toujours obligés de prouver, d’être présents, prendre parti, se battre. Être là, c’est déjà beaucoup !

Prendre du recul. Quand on est quelqu’un de passionné comme moi, tout nous tient à coeur. Prendre de la hauteur dans tous les domaines important de ma vie est ce dont j’ai le plus besoin.

Partir. Cette année plus que jamais je sens que j’ai vraiment besoin de voyager, de voir autre chose, de découvrir. J’ai besoin d’espace. D’aventures.

ET vous quelles résolutions avez-vous pris pour 2018 ?



It’s now time for me to learn the lessons of this year, and take some resolutions for 2018…

Take the time. This year I want to give me some times for myself, and stop to overburden myself with work.

Being, is enough.

Stop trust too easily.

Take a step back.

Travel. This year, more than ever, I feel that I really need to travel, to see new things, to disover. I need more spaces. Adventures.

And you what is your resolutions for 2018 ?

25 choses apprises en 25 ans.

Par Publié sur 4 Commentaires 4 min. de lecture 1 vues

Ce mois-ci, je viens d’avoir 25 ans. C’était à la fois terrifiant et étrangement énergisant de dire au revoir à ce premier quart de siècle, comme si je prenais conscience d’un pan entier de ma vie et en tirai les leçons nécessaires.

Je suis loin d’être un expert en conseil de vie ; mais j’ai envie de partager avec vous quelques petites leçons que j’ai apprises pendant mes 25 premières années !

25 ans

1. La vie a plus d’imagination que toi. Tu auras beau vouloir tout contrôler dans ta vie, avoir un plan de vie et tout programmer, crois moi, rien ne se passera comme prévu, la vie te surprendra toujours !

2. Tu vas faire des erreurs. Tu vas faire beaucoup d’erreurs. Apprends de ces erreurs avec un regard critique et sert t’en pour devenir la personne que tu as envie d’être

3. Sourire aux bonnes personnes. Le sourire signifie à l’autre « Je ne suis pas un danger »… Si tu envoies le message que tu es inoffensifs, on te marchera sur les pieds ! Garde tes sourires pour les gens dont tu es proche !

4. Ne te prive jamais de dessert ! Tu le mérites !

5. Épargne ce que tu peux. Ce n’est pas toujours possible d’épargner sur chaque salaire… Mais si tu peux épargner, même un petit peu, fait le ! Tu seras content une fois passé les 25 ans.

6. Profite.
Savoure et souviens toi des bons moments, ne te focalise pas sur le négatif. Voyage, apprends, fait la fête, pense à toi, fait des erreurs, refait des erreurs, tu n’as qu’une seule jeunesse !

7. Choisis bien tes amis.
Mes amis ont pour moi une place très importante dans ma vie. Il est important de lier des amitiés ou vous vous enrichissez mutuellement l’un de l’autre ! Fuyez les « amis » qui ne vous apportent rien et à qui il faut beaucoup donner ; ils sont épuisants et demandent toujours plus !

8. La compétition est source d’innovation
Dans tous tes projets, il est important de te trouver un concurrent, de préférence meilleur que toi, pour te positionner en challenger ! La concurrence, engendre le défi et le dépassement de soit !

9. Écoute les conseils de tes proches…

10. Mais ne laisse personne prendre les décisions pour toi. Personne ne doit te dire ce que tu dois faire. Tu es le seul capitaine à bord !

11. Quand tu es seul, tu es toi. Comme je l’avais expliqué dans l’article on my own faire des activités en solitaire est très épanouissant ! Quand on est entouré, même de ses ami(e)s les plus proches ; on porte un masque social. L’enlever et se retrouver seul avec soi est nécessaire !

12. Ne suis pas les modes, trouve ton style !
Cette leçon résume à elle seule l’essence même de mon blog !

13. Réalise tes rêves tant que tu es jeune.
La bucket-list il faut la vider quand on est jeune, pas quand on a 50 ans et plein de responsabilités !

14. Ne remet pas les choses au lendemain.
Bon… alors pour ça je suis un professionnel de la procrastination ! Mais j’essaye de me soigner… Surtout au niveau des taches administratives !

15. Ne soit pas un copié-collé.
Tu peux avoir des modèles et inspirations, mais ne cherche pas à être quelqu’un d’autre que toi. Comme pour le marché de l’art ; personne n’aime les copies !

16. Crois en toi.
Ce n’est pas forcement la partie la plus évidente… Ca m’a pris du temps. Au quotidien, je me répète souvent des phrases motivante pour croire en moi !

17. Soigne ta réputation.
Ta réputation est une des choses qui a le plus de valeur. Le monde est très petit, tout se sait très vite (surtout, si tu travailles dans les medias, la communication, le journalisme, etc.).

18. Une deuxième chance est souvent déjà de trop.
Ne pardonne pas facilement, une personne qui te trahie une fois te trahira encore. Personnellement, je ne donne jamais de seconde chance ; question de principe. C’est un peu radicale, mais ça fonctionne.

19. Tu as le droit d’être égoïste. Ne fais pas passer tout le monde avant toi. Parfois penser à soi ça fait un bien fou ! Tes proches ne t’aimeront pas moins parce que tu es devenu ta priorité. Tu as le droit d’avoir envie d’être heureux, et ce n’est pas aux autres de décider quelle forme ça doit prendre. Puisque c’est ta vie… et que tu n’en as qu’une !

20. Ne laisse personne te rabaisser pour ce que tu es, ce que tu ressembles. À partir du moment où tu t’aimes comme tu es, c’est tout ce qui importe !

21. Bas toi pour toi et ce que tu penses être juste ! N’aie pas peur du qu‘en dira t’on, si tu as tes convictions, tiens y toi !

22. Le rire est sans aucun doute la meilleure médecine ! Alors ris beaucoup et surtout de toi !

23. Haters gonna hate ! Laisse-les de côté, quoi qu’il arrive, tu seras toujours critiqué. Ce premier quart de siècle est là pour que tu te trouves toi-même, pour découvrir tes talents et t’aimer tel que tu es… Parce que oui… Tu es génial !

24. Prends ton temps. La vie n’est pas une course. Prends le temps de découvrir qui tu es, ce que tu veux faire, où tu veux vivre et avec qui. Ne te range pas trop tôt… Prends le temps.

25. La vie passe plus vite quand tu veillis grandis. N’oublie pas d’en savourer chaque instant. Éteins ton portable et apprécie ce que tu as autour de toi…
Mais avant de l’éteindre dis moi ce que tu as pensé de cet article dans les commentaires !

Adieu l’enfant, bonjour l’adulte !

Elliott / Cover Garden

Par Publié sur 6 Commentaires 3 min. de lecture 12 vues

Dans ce nouvel épisode de Call Me Maurice j’ai donné rendez-vous à Elliott de Cover Garden. Nous nous sommes rencontré au Sofitel de Strasbourg pour qu’il nous parle de sa nouvelle vie et son statut particulier de chanteur / influenceur !

A propos de ses débuts…

Je viens de Ribeauvillé en Alsace et j’habite maintenant à Paris. Tout a commencé quand j’étais tout petit, vers mes trois ans où j’ai commencé à chanter dans des mariages et des kermesses. Je suis ensuite allé dans une école de chant lyrique ; la maitrise des garçons de Colmar où j’ai vraiment tout appris, de mes 7 à 14 ans !

A propos de l’après The Voice…

L’après The Voice était très intense ! On enregistre l’émission 3 mois avant, donc j’ai eu le temps de bien réfléchir à l’après. J’ai reçu plein de proposition ; dont des bonnes et des moins bonnes. C’est à ce moment là que j’ai été contacté par M6 pour Cover Garden. J’ai passé le casting et tout s’est très bien passé. 3 mois après The Voice, j’étais dans Cover Garden.


A propos de Youtube…

Aujourd’hui je suis sur 3 chaînes youtube. M6 s’occupe de Cover Garden, je m’occupe de ma chaîne youtube et j’en co-gère une autre avec Estelle Fitz (@sourbangirl) qui s’appelle Les2Roux et qui est orienté Lifestyle. A côté de youtube, j’écris et je compose énormément pour mon premier album qui va sortir en 2018 !

A propos de Cover Garden…

On a des dates de répétitions tous les mois et ensuite un tournage où l’on enregistre 4 vidéos. On répète énormément en amont du tournage et ce dernier est souvent très intensif puisque c’est une prise live qu’on doit refaire souvent énormément de fois !

Il y a une très bonne ambiance sur Cover Garden, on a tout de suite tous accroché et on est devenu une belle bande de pote !

A propos des chaînes TV sur Youtube… 

Je pense que c’est vraiment bien ; Youtube c’est réellement le nouveau média qui est en pleine explosion ! Je pense que c’est bien que les chaînes de télé commencent à s’en mêler. Mélanger les deux je pense que c’est plutôt cool et que c’est un bon terrain d’entente.

A propos de la rencontre qui à changé sa vie… 

La rencontre sans qui tout ça n’aurait pas été possible, c’est sans aucun doute celle avec Bruno Berberes, le directeur de Casting de The Voice. Sans lui je ne ferai pas tout ce que je fais maintenant. Je l’ai rencontré à l’époque où je faisais des cover sur youtube, il m’a contacté par mail et m’a proposé The Voice. Ensuite j’ai passé les pré-casting de The Voice et c’est à ce moment que j’ai rencontré Bruno Berbères.

A propos de son passage d’Alsacien à Parisien… 

Ce changement a été assez brutal puisque je suis parti à 17 ans, c’était assez triste finalement. Cela a été surtout dur pour ma mère, mais ça m’a fait du bien de pouvoir voler de mes propres ailes et de pouvoir aller sur Paris pour m’accomplir et continuer dans la lancée de The Voice.

A propos de ses projets…

Je vais continuer mon activité sur mes différentes chaînes youtube et je suis en pleine préparation de mon album pour 2018. Toutes mes compositions et mes textes sont prêts. J’avais sorti un EP intitulé Transcendé qui avait bien fonctionné . Je peaufine mon album et je vais enregistrer tout ça fin 2017 pour une sortie en 2018 !


Un énorme merci à l’équipe du Sofitel de Strasbourg qui nous a merveilleusement bien accueilli !
Photos : Miss Cycy