Combien gagne un influenceur instagram ?

Influenceur, le nouveau métier qui fait couler beaucoup d’encre et rêver des milliers de jeunes… En même temps, comment les blâmer ? Pour les plus célèbres, c’est une vie d’apparence parfaite qui s’offre à eux entre voyage à l’autre bout du monde, fashion week et Hôtel 5 étoiles… Le tout souvent grassement rémunéré… Derrière cette image communément établie, qu’en est-il dans la réalité ? 

Vous n’êtes pas sans savoir qu’un influenceur est très souvent rémunéré par des marques pour des publicités faites sur leurs comptes instagram. Ce sujet reste très tabou auprès de beaucoup d’influenceurs qui préfèrent laisser planer le doutes vis-à-vis de leurs salaires… Mais combien sont-ils payés exactement ? Comment évolue les différentes rémunérations d’un influenceur en fonction de son nombre d’abonnés ? Combien gagne des influenceurs ou blogueur comme Noholita, Nicolas Simoes, Enjoy phoenix, Nabilla et compagnie ?

Grâce à différentes données réunies via mes recherches et études de marché en agence de relation presse et mon expérience d’influenceur, je vais tenter de dresser un guide de l’évolution du salaire des influenceurs par photos postées sur instagram en fonction de leurs notoriétés.

Dans cette analyse, les fourchettes de prix que j’avance peuvent paraître amples, mais sont représentatives de la réalité du marché très diversifié de l’influence marketing et prennent compte des différentes thématiques. Pour une entreprise ou une agence de relations presse (RP), le choix du montant d’une rémunération d’un influenceur se définie bien entendu en fonction du nombre d’abonnés, de like et d’engagement, mais aussi sur des facteurs plus subjectifs comme la qualité du contenu, la pertinence du discours, les autres placements de produits effectués, la rareté du profil sur la thématique (sur une thématique mode une fille sera beaucoup moins rémunérée qu’un garçon à communauté équivalente et inversement sur le secteur du jeux vidéo par exemple), le personal branding de l’influenceur etc.

 

Festival vibe | @newlookfr ___________ Shirt : 542205809 http://bit.ly/2vMC0Ga #ad #thisisnewlook #ootdmen Shot by @misscycyphoto

Une publication partagée par MauriceStyle, fashion & travel (@mauricestyle) le

 

Le salaire des influenceurs, blogueurs et blogueuses


 

De 1000 à 5000 = 0€

À ce niveau d’abonnement, aucune rémunération n’est possible.
Les « influenceurs débutants » sont rémunérés sous forme de cadeaux en nature pour effectuer des placements de produits non rémunérés. La valeur du produit est en principe toujours inférieure à 100€.

De 5K à 10K = 0€ à 100€

À ce stade en plus des rémunérations en nature il est possible que l’influenceur soit rémunéré au maximum 200 euros pour une photo Instagram. Cependant, cette rémunération est rare et est souvent réservée a des influenceurs ayant un blog et des photos qualitatives ainsi qu’un univers qui les sort du lot.

De 10K à 20K = 0€ à 500€

Je me situe actuellement dans cette tranche et peux vous assurer que 500 euros pour une photo ne sont absolument pas exagérés. Il est arrivé que des marques soient prêtes à me payer autant, preuve que ce n’est pas sur-estimé, mais bel et bien les prix du marché ! Encore une fois avec un univers qualitatif, professionnel et différencié, une marque n’hésite pas à rémunérer un influenceur au même titre qu’elle le ferait pour média traditionnel. 

Dans cette tranche il y a également beaucoup d’influenceur qui ne se font pas rémunérer, souvent à cause d’une fausse communauté, une thématique saturée (la mode / beauté pour les filles) un univers banal et des photos de mauvaises qualités. D’autres refusent les rémunérations par choix (mais c’est très rare).

En moyenne, je tourne autour de 250€ pour une publicité ! Oui… J’emploie ce mot scandaleux de publicité, car il faut être honnête et arrêter d’appeler ce genre de pratique « collaboration » ! Ca n’a aucun sens, les influenceurs sont rémunéré pour parler d’un produit sur un média… Par définition, c’est une publicité ; il n’y a pas d’autres mots !

À ce stade il est indispensable pour un influenceur d’avoir un statut professionnel lui permettant de facturer et de payer les différentes cotisations, sous peine de sanctions ! 

 

La suite de l’article ne se base pas sur mon expérience personnelle en tant qu’influenceur mais sur des sources fiables travaillant en agence d’influence marketing et connaissant les tarifs de différents influenceurs. Ne désirant pas citer de noms de personnes touchant ces sommes, la suite de l’article est un listing correspondant à un recoupement des données que m’ont transmises mes différentes sources.

De 20K à 50K = 300€ à 1000€

De 50K à 100K = 500€ à 2000€

De 100K à 200K = 1000€ à 5000€

De 200K à 1M + de 2000 à 20 000€

> 1M = 20 000 à 100 000€

(voir beaucoup plus)

Chacune des tranches peut être revue à la baisse lors du contrat qui lie l’influenceur à la marque. Un produit à forte valeur financière qui est offert à l’influencer (voyage, produits de luxe, produits high-tech, etc.) peut faire baisser la rémunération.

Mon avis. 

Je ne suis pas plus choqué que ça par les tarifs. Je le vois à mon échelle ; entretenir un blog, un Instagram et créer un contenu de qualité prend énormément de temps. De plus en tant qu’influenceur nous sommes un gros levier marketing pour les marques. C’est donc logique que cette activité soit rémunérée. 

Il est vrai que pour une « simple » photo les sommes peuvent paraître astronomique. Mais derrière une photo se cachent souvent plusieurs heures de shooting, des centaines de jours à travailler sur la création de sa communauté sans parler de la partie administrative, des négociations avec les marques, de l’organisation. De plus, un grand pourcentage de cette somme part à l’Etat, pour moi c’est plus de 25% !

Les Influenceurs et la publicité

Les influenceurs et la pub ou plutôt « collaboration » tant ce mot semble écorcher les lèvres de certains… C’est une histoire assez complexe. Entre gagner toujours plus d’argent et l’honnêteté vis-à-vis de leurs communautés certains n’hésite pas à faire des choix peu recommandables…

Beaucoup d’influenceurs tentent maladroitement de dissimuler la publicité pour gagner plus, ce qui est totalement illégal et amoral vis-à-vis des abonnés. Heureusement d’autre influenceurs très honnête comme Julinfinty n’hésitent pas à dire très clairement quand ils sont payés et combien, même s’ils le reconnaissent souvent cette honnêteté leurs faits gagner moins d’argent que ceux qui dissimulent la publicité !

Et vous dans tout ca, que pensez-vous des rémunérations des influenceurs ?

12 Comments
  1. J aime bien ta transparence. J ai enfin appris quelque chose de concret sur le monde  » mystérieux » des influenceurs. Pour repondre a ta question… ces remunerations me semblent justifiées au regard du temps passé a exister en tant qu’ influenceur. … comme tu le dis si bien c est un metier à part entiere et puis si les marques acceptent ces deals, dis toi bien qu elles en tirent elles aussi de bons avantages financiers qui consolident leur CA. Tout cela me semble donc bien équilibré.

  2. Hello
    Un article clair et honnête ça fait du bien !
    Perso je suis à 13k et je ne suis jamais rémunérée, les marques ne le proposent pas et essayent au contraire de gratter un maximum ! Du coup je n’accepte quasiment plus rien.
    Effectivement comme tu dis j’ai un compte assez banal je manque de temps et personne pour me prendre en photo alors c’est un peu compliqué ^^
    Merci pour ces éclaircissements en tout cas ça me montre encore une fois que je pourrais demander des sous en échange d’une publication.
    Continue comme ça
    Tres bonne soirée

  3. Hello, ton article est très intéressant. Les sources sont bonnes c’est effectivement ces tarifs^^ travaillant en relation avec les influenceurs il est vrai que je fais très attention à leur communauté, bien trop souvent on constate une communauté axheter et donc’ innactive. Aussi, j’analyse toujours plus en profondeur : engagement notamment .

  4. Intéressant ton article et honnête aussi, certains pensent que c’est simple comme métier et ne demande aucun effort. Etant Social Media Manager, je sais combien cela demande d’être créatif, transparent et bosseur avant d’être approché par des marques et décrocher des contrats. J’aimerais le partager sur mon Linkedin si tu m’y autorises !

Leave a Reply

Your email address will not be published.